Les prises en charge proposées ci-dessous concernent uniquement les douleurs neuropathiques chroniques.
Les douleurs neuropathiques aiguës récidivantes (ex : sciatique, zona…) relèvent des antalgiques utilisés pour la douleur nociceptive ainsi que des techniques de co-analgésie.

Traitements non médicamenteux
  • Écoute, réassurance, échange et réévaluation régulière de la douleur.
  • Kinésithérapie, balnéothérapie.
  • Psychothérapie verbale : TCC, psychothérapie de soutien, …
  • Relaxation, méditation, hypnose, …

Traitements médicamenteux
1ère intention
Antidépresseurs tricycliques
AMITRIPTYLINE
  • Formes de l’AMITRIPTYLINE (Laroxyl®) : comprimés, solution buvable, IV, IM.
  • Le traitement doit débuter à doses faibles 10 à 25 mg/j en monoprise le soir puis 2 fois/j.
  • La dose est ensuite progressivement augmentée par palier de 10 à 25 mg toutes les semaines, selon la tolérance.
  • La posologie est individuelle (de 10 à 150 mg/j).
CLOMIPRAMINE
  • Formes de la CLOMIPRAMINE (Anafranil®) : comprimés, IV, IM.
  • Le traitement doit débuter à doses faibles : 10 à 25 mg/j pendant une semaine.
  • La dose est ensuite progressivement augmentée par palier de 10 à 25 mg toutes les semaines, selon la tolérance.
  • La posologie est individuelle (de 10 à 150 mg/j).
IMIPRAMINE
  • Formes de l’IMIPRAMINE (Tofranil®) : comprimés, solution buvable.
  • Le traitement doit débuter à doses faibles : 10 à 25 mg/j pendant une semaine.
  • La dose est ensuite progressivement augmentée par palier de 10 à 25 mg toutes les semaines, selon la tolérance.
  • La posologie est individuelle (de 10 à 300 mg/j).

Antiépileptiques
GABAPENTINE
  • Formes de la GABAPENTINE (Neurontin®) : gélules, comprimés
  • Débuter à 300 mg J1 en 1 prise, 600 mg J2 en 2 prises, 900 mg J3 en 3 prises.
  • Ensuite augmentation par paliers de 300 mg tous les 2-3 j pour une dose maximale de 3600 mg/j.
PRÉGABALINE
  • Formes de la PRÉGABALINE (Lyrica®) : comprimés, solution buvable
  • Débuter à la dose de 150 mg/j en 2 prises.
  • En fonction de la réponse et de la tolérance du patient, la posologie peut être augmentée à 300 mg par jour après un intervalle de 3 à 7 jours.
  • Elle peut, si nécessaire, être augmentée à la dose maximale de 600 mg par jour après un intervalle supplémentaire de 7 jours.
  • 150 mg à 600 mg/j en 2 ou 3 prises/j.

2ème intention

Si efficacité partielle ou mauvaise tolérance :
Substitution ou Association des 2 classes

3ème intention

Un avis spécialisé est recommandé.

MORPHINE

INHIBITEURS DE LA RECAPTURE DE LA SÉROTONINE ET DE LA NORADRÉNALINE (IRSNA) :
Duloxétine (Cymbalta®) gélules : AMM pour la neuropathie diabétique uniquement dans le contexte des douleurs.
À débuter à 60 mg/j en une prise. Maximum 120 mg/j.
Aucun ajustement en fonction de l’âge.
Venlafaxine (Effexor®) comprimés et gélules. Pas d’AMM.

Si compression des voies nerveuses

Corticothérapie :

  • Prednisolone PO (Solupred®) 2 à 3 mg/kg/j.
  • Methylprednisolone PO-IV hospitalier (Medrol®/Solumédrol®)
Si lésion focale

Lidocaïne topique emplâtre (Versatis®, AMM uniquement pour les douleurs post-zostérienne)

Sources
  1. Agence Nationale de l’Accréditation et de l’Évaluation en Santé. Modalités de prise en charge de l’adulte nécessitant des soins palliatifs [Internet]. 2002 déc p. 154. Disponible sur: http://www.sfap.org/system/files/modalites-prise-en-charge-adulte-necessitant-sp.pdf
  2. Attal N, Cruccu G, Haanpää M, Hansson P, Jensen TS, Nurmikko T, et al. EFNS guidelines on pharmacological treatment of neuropathic pain. Eur J Neurol. nov 2006;13(11):1153‑69.
  3. Finnerup NB, Attal N, Haroutounian S, McNicol E, Baron R, Dworkin RH, et al. Pharmacotherapy for neuropathic pain in adults: a systematic review and meta-analysis. Lancet Neurol. févr 2015;14(2):162‑73.
  4. Observatoire des médicaments, des dispositifs médicaux et des innovations, Thérapeutiques – Région Centre. Fiche de bon usage – Traitement des douleurs neuropathiques chez l’adulte [Internet]. France – région Centre: OMÉDIT; 2010 nov p. 2. (Commission douleur). Disponible sur: http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/5185.pdf
  5. Moore RA, Derry S, Aldington D, Cole P, Wiffen PJ. Amitriptyline for neuropathic pain in adults. Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group, éditeur. Cochrane Database of Systematic Reviews [Internet]. 6 juill 2015 [cité 20 déc 2018]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD008242.pub3
  6. Wiffen PJ, Derry S, Bell RF, Rice AS, Tölle TR, Phillips T, et al. Gabapentin for chronic neuropathic pain in adults. Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group, éditeur. Cochrane Database of Systematic Reviews [Internet]. 9 juin 2017 [cité 20 déc 2018]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD007938.pub4
  7. Lunn MP, Hughes RA, Wiffen PJ. Duloxetine for treating painful neuropathy, chronic pain or fibromyalgia. Cochrane Neuromuscular Group, éditeur. Cochrane Database of Systematic Reviews [Internet]. 3 janv 2014 [cité 20 déc 2018]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD007115.pub3
  8. Moore RA, Straube S, Wiffen PJ, Derry S, McQuay HJ. Pregabalin for acute and chronic pain in adults. Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group, éditeur. Cochrane Database of Systematic Reviews [Internet]. 8 juill 2009 [cité 20 déc 2018]; Disponible sur: http://doi.wiley.com/10.1002/14651858.CD007076.pub2
  9. Martinez V, Attal N, Bouhassira D, Lantéri-Minet M. Les douleurs neuropathiques chroniques : diagnostic, évaluation et traitement en médecine ambulatoire. Recommandations pour la pratique clinique de la Société française d’étude et de traitement de la douleur. Douleurs : Evaluation – Diagnostic – Traitement. févr 2010;11(1):3‑21.
  10. Susagna A, Cluzeau-Duchaussoy P. Guide d’aide à la prise en charge des patients en soins palliatifs à domicile destiné aux médecins généralistes. 2012.
  11. Bansal D, Bhansali A, Hota D, Chakrabarti A, Dutta P. Amitriptyline vs. pregabalin in painful diabetic neuropathy: a randomized double blind clinical trial. Diabetic Medicine. oct 2009;26(10):1019‑26.
  12. Hanks GWC, éditeur. Oxford textbook of palliative medicine. 4th ed. Oxford ; New York: Oxford University Press; 2011. 1666 p.
  13. Wong AM. Document pédagogique sur les soins palliatifs à destination des médecins généralistes en Isère. Fédération des Activités de Soins Palliatifs et de Soins de Support du CHU de Grenoble; 2013.
  14. Agarwal N, Joshi M. Effectiveness of amitriptyline and lamotrigine in traumatic spinal cord injury-induced neuropathic pain: a randomized longitudinal comparative study. Spinal Cord. févr 2017;55(2):126‑30.
  15. Hossain SM, Hussain SM, Ekram ARMS. Duloxetine in Painful Diabetic Neuropathy: A Systematic Review. The Clinical Journal of Pain. nov 2016;32(11):1005‑10.
  16. Haute Autorité de Santé. Quelle place pour la prégabaline (Lyrica®) dans les douleurs neuropathiques ? [Internet]. 2007 juin. Disponible sur: http://www.respel.org/fileadmin/telechargements/fiche_bum_lyrica__082007.pdf
  17. Haute Autorité de Santé. VERSATIS 5 % (lidocaïne), anesthésique local en emplâtre Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge des douleurs post-zostériennes de l’adulte [Internet]. 2010 oct. (Neurologie Mise au point). Disponible sur: https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-01/synthese_davis_versatis_-_ct-8107.pdf
  18. Vrethem M, Boivie J, Arnqvist H, Holmgren H, Lindström T, Thorell LH. A comparison a amitriptyline and maprotiline in the treatment of painful polyneuropathy in diabetics and nondiabetics. Clin J Pain. déc 1997;13(4):313‑23.
  19. Sindrup SH, Bach FW, Madsen C, Gram LF, Jensen TS. Venlafaxine versus imipramine in painful polyneuropathy: a randomized, controlled trial. Neurology. 22 avr 2003;60(8):1284‑9.


Dernière mise à jour : 17/06/2019